jeudi 23 juin 2016

En Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez échoue à faire taire ou sanctionner les élus !

La transparence et la liberté d’expression ne sont pas des pratiques qui conviennent à Laurent Wauquiez… 

En Auvergne-Rhône-Alpes, le Président avait en effet préparé une modification du règlement intérieur pour sanctionner financièrement les conseillers régionaux qui s’exprimeraient sur les rapports présentés en commissions. 

Si l’indemnité des élus peut être réduite en cas d’absentéisme (et c’est bien normal), il est totalement illégal - au seul bon vouloir du Prince - de sanctionner un élu en fonction de ce qu’il peut penser et exprimer.

Ce rapport aurait dû être mis au vote ce 23 juin. Mais faute de soutien dans sa propre majorité et devant l'évidence d'une telle illégalité, Laurent Wauquiez a dû se résoudre à le retirer pour éviter l'humiliation d'être mis en minorité six mois après son élection.

Je propose à notre Président qui n’aime pas beaucoup la transparence démocratique de s’inspirer à l'avenir du règlement de l’Assemblée Nationale dont les réunions de commissions sont filmées sur La Chaine Parlementaire.

Je propose également que Monsieur Wauquiez puisse lui aussi être sanctionné lorsqu’il tient publiquement des propos mensongers sur la Région ou annonce seul à la presse des décisions qui n’ont même pas encore pu être examinées par les élus régionaux.

Nous ne sommes pas une assemblée muselée que l’on réunit pour régulariser des annonces précipitées. 
Les Auvergnats et Rhônalpins méritent mieux qu’un autocrate à leur tête.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire