dimanche 13 décembre 2015

2e tour des élections régionales : mes premières réactions.

Chers amis, il est tard mais je vous dois ces quelques mots.
Cette soirée électorale nous appelle collectivement à l’humilité. Je me réjouis d’abord que l’extrême droite ne préside aucune Région ce soir. Plus que jamais, les élus locaux comme nationaux doivent être sur le terrain et à l’écoute de leurs concitoyens, leur expliquer en toute clarté et sincérité ce qu’ils peuvent faire mais aussi ce qu’ils ne peuvent pas faire et pourquoi, leur démontrer que les sirènes du populisme sont une impasse et un danger pour le vivre-ensemble dans la République.
Ce soir, je prends acte du changement de majorité régionale en Auvergne-Rhône-Alpes et je l’accepte, car ne pas le faire serait ne pas respecter le choix des citoyens. 
 
Je reste fier du travail réalisé aux côtés de Jean-Jack QUEYRANNE qui aura été un grand Président de Région, faisant d’elle une collectivité moderne, reconnue, innovante dans bien des domaines.  
Je serai désormais un conseiller régional d’opposition qui saura accompagner les mesures positives de la nouvelle majorité mais combattre ses dérives en cas de régression du service public régional. Je ferai valoir les valeurs humanistes qui guident mon action politique et défendrai les intérêts des Drômois que je représente. 
 
Merci à toutes celles et ceux qui ont accompagné la liste conduite par Jean-Jack QUEYRANNE ces derniers mois. Merci aux Drômois qui nous ont majoritairement fait confiance dans cette élection. Merci à mes Morassiens pour leur soutien sans faille. Votre confiance me touche et m’oblige, j’en serai digne. 
A très vite à vos côtés.
Aurélien Ferlay. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire