jeudi 26 novembre 2015

REGIONALES : débat du premier tour en Auvergne-Rhône-Alpes

Plusieurs têtes de listes aux élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes participaient ce 25 novembre au débat du premier tour dans les studios de France Bleu Saint-Etienne-Loire. Jean-Jack QUEYRANNE, Président sortant et candidat était présent pour la liste "Nous, c'est la Région !"

lundi 23 novembre 2015

« Je m’adresse à vous, citoyens d’Auvergne et de Rhône-Alpes » Lettre de Jean-Jack QUEYRANNE - 23 novembre 2015

"Je m’adresse à vous, citoyens d’Auvergne et de Rhône-Alpes.
Après ces jours de deuil national que nous avons partagés avec émotion, vous êtes appelés à voter pour les élections régionales des 6 et 13 décembre prochains. La folie meurtrière qui a endeuillé notre pays, change forcément l’état d’esprit de ce premier rendez-vous démocratique. Nous l’abordons dans le souci de la sécurité intérieure, de la cohésion nationale et de l’indispensable solidarité citoyenne pour faire face à la barbarie. 

Il est essentiel de maintenir ce scrutin. Nos agresseurs veulent détruire ce qui fait la grandeur de la France et ce qui en fait le socle depuis la Révolution : la démocratie. Voter, qui en est un des plus beaux symboles, prend ici le sens de notre résistance à la terreur. Voter, c’est leur dire que nous sommes libres, libres d’aller et venir, libres de boire un verre à la terrasse de cafés, libres d’assister à une rencontre sportive, libres d’aimer la musique.
Voter, c’est leur dire que nous croyons en la République et en ses principes.

J’aborde ces jours, certes avec le cœur lourd, mais avec la volonté de ne rien céder aux fanatismes, parce que je crois en notre modèle de société, acquis si chèrement et que je veux défendre.

L’heure n’est pas aux polémiques politiciennes. Le dialogue et la confrontation d’idées demeurent bien sûr d’actualité. Mais toute exploitation de la situation pour introduire des idées contraires à l’esprit de la République n’a pas sa place aujourd’hui. Notre pays est en état de guerre. Le Président de la République et le Gouvernement font preuve d’une détermination et d’une dignité sans faille. Notre devoir est de faire corps avec les autorités qui nous représentent et qui nous protègent.

Pour répondre au calendrier officiel, nos documents ont été imprimés avant les attentats du 13 novembre. Ils déclinent nos engagements pour améliorer la vie quotidienne et pour faire réussir notre nouvelle grande Région. Ils témoignent de notre sincérité à relever les défis de la vie dans une société apaisée.

Si vous nous accordez votre confiance, je mettrai à votre service toute l’expérience que j’ai acquise au fil des années grâce aux responsabilités que j’ai exercées.
Je serai avec vous à temps plein, fermement engagé à défendre nos valeurs républicaines. Notre Région refuse les excès, rejette les extrêmes. Elle a toujours su relever de grands défis. Notre capacité à résister dépend de la vitalité de nos institutions, de l’exemplarité de ses élus, de leur sens de la mesure et de leur sang-froid.

Je serai fidèle à l’humanisme social qui imprègne notre Région et à la laïcité qui nous permet de vivre ensemble. Avec votre confiance je vous propose de bâtir cette grande Région Auvergne-Rhône-Alpes qui sera notre bien commun."

Jean-Jack QUEYRANNE
Président de la Région Rhône-Alpes
Tête de liste "Nous, c'est la Région"

Lire aussi :

Twitter : @nousclaregion26
facebook : /nousclaregion26

lundi 16 novembre 2015

Attentats parisiens du 13 novembre - messages aux Morassiens


Le 15 novembre 2015 :
"Dans le cadre du deuil national décrété par le Président de la République et en hommage aux victimes des attentats de ce 13 novembre, une minute de silence et de recueillement sera observée :  
Lundi 16 novembre à 11h30 dans la cour de l’école.
(en présence de l’équipe enseignante et des enfants, du personnel communal et des élus).

J’invite les Morassiens disponibles à se joindre à nous, par leur présence ou par leurs pensées, en cessant un instant leurs activités."
Le Maire, 
Aurélien FERLAY
 
Le 14 novembre 2015 :
"L’état d’urgence recommande pour le moment d’éviter les rassemblements publics.
Je vous invite cependant à allumer quelques bougies devant chez vous ce soir en mémoire des victimes de ces lâches attentats. Je le ferai moi-même devant la mairie de Moras-en-Valloire et nos drapeaux mis en berne.
Ne cédons ni aux peurs ni aux excès, c’est ce qu’attendent les ennemis de la démocratie. Faisons preuve de sang-froid et de détermination à préserver notre vivre-ensemble, au nom des si belles valeurs de notre République, infiniment plus fortes que l’obscurantisme et la barbarie."
Le Maire,
Aurélien FERLAY