lundi 24 mars 2014

Elections municipales 2014 : Morassiens, MERCI…

Cela pourra sembler à la fois banal et bien normal, pourtant remercier du fond du cœur tous les Morassiens qui viennent de me renouveler leur confiance lors de ce premier tour des élections municipales prend pour moi une dimension toute particulière.

Ce MERCI, je l’écris en lettres majuscules, car être réélu à Moras n’a rien d’automatique.
D’aucuns diront peut-être, il n’y avait qu’une seule liste complète et un candidat supplémentaire, l’exercice n’était donc pas périlleux.

Certes, mais qui connait Moras et son histoire électorale sait qu’il faut remonter à Antoine Mézonnat, élu maire en 1953 et reconduit jusqu’en 1977, pour trouver dans notre bourg médiéval un premier magistrat qui succède à lui-même. Depuis, aucun maire n’a eu l’opportunité de faire un second mandat.
La confiance accordée par les Morassiens ce 23 mars me touche donc particulièrement. Si le nouveau conseil municipal accepte de me reconduire dans mes fonctions, j’aurai alors le sentiment d’être privilégié et l’obligation de ne pas décevoir.

Ensuite, ne l’oublions pas, notre commune comptant moins de mille habitants, le panachage y est toujours permis. Être ainsi réélu dès le premier tour, avec l’ensemble de mes colistiers, qui réalisent en moyenne un score de 81%, n’avait rien, mais vraiment rien d’évident.

Enfin, cette élection municipale était aussi atypique puisque 16 candidats pour 15 sièges à pourvoir n’est pas coutumier dans notre village plutôt habitué à plusieurs listes candidates.
Là encore, permettez-moi d’y voir, peut-être, le signe d’une certaine reconnaissance du travail accompli entre 2008 et 2014. Nul doute qu’une alternative se serait constituée si les Morassiens n’avaient pas été satisfaits de la municipalité sortante.

Il n’y aura donc pas de deuxième tour ce 30 mars, l’ensemble des sièges du conseil municipal ayant été pourvus lors de ce premier tour de scrutin.

Je veux remercier une nouvelle fois les élus sortants pour tout le travail accompli ensemble depuis 2008, dire aux collègues réélus le plaisir que j’aurai à poursuivre l’aventure à leurs côtés, et enfin féliciter les nouveaux entrants au Conseil Municipal qui vont découvrir et construire la commune de demain.

Alors encore une fois, un grand MERCI et sans attendre, au travail, pour le bien des Morassiens. 


Lire aussi :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire