lundi 14 octobre 2013

Salon du Livre à Moras-en-Valloire : visiteurs et bénévoles ont répondu présents !

Ces 12 et 13 octobre, se tenait à Moras-en-Valloire la 8e édition du Salon du Livre Régional.
Après la Savoie, c’était au tour de la Bourgogne d’être mise à l’honneur avec sa littérature, son histoire, mais aussi son terroir et sa culture viticole.
Il fut d’ailleurs un temps lointain où Moras était en Bourgogne, jusqu’à ce que le Roi Rodolphe III fasse don d’une partie de Moras aux Guigues, Comtes d’Albon, et futurs seigneurs fondateurs du Dauphiné.

Vingt-trois auteurs locaux et bourguignons étaient présents pour ce salon qui a demandé un investissement remarquable des associations organisatrices. 
Je veux ici féliciter l’association « Moras en valeur » et la bibliothèque « Mille-feuille », leurs présidentes respectives Caroline Fanget et Michèle Porte, et les très nombreux bénévoles qui ont préparé l’événement depuis des mois,  intensément ces dernières semaines et qui n’ont évidemment pas compté leur temps pour que tout soit parfait ces derniers jours.
 
Rencontres, balades, tables rondes, ateliers enfants, expositions, marchés de produits locaux… chaque animation était organisée avec soin. 
Nous avons la chance de pouvoir compter sur un vivier de bénévoles dynamiques pour faire vivre notre petite commune. 
Je veux remercier également tous les partenaires du salon  parmi lesquels la librairie le Baz’Art des Mots, la Boulangerie d’Art, la Médiathèque Départementale, l’école primaire… les auteurs et intervenants bien sur, les collectivités publiques et partenaires privés pour leur soutien financier et logistique… sans oublier le public qui a une nouvelle fois répondu présent. 
La salle des fêtes et tous les lieux qui accueillaient des activités n’ont pas désempli. Les auteurs étaient très heureux des échanges riches qu’ils ont pu nouer avec les nombreux visiteurs.


Encore bravo à chacune et chacun pour cette belle réussite collective.
Grâce à vous tous, le Salon du livre à Moras s’inscrit dans la durée et la qualité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire