vendredi 22 mars 2013

Inauguration de la Maison de Santé d’Anneyron

Ce jeudi 21 mars, j’avais le grand plaisir de participer à l’inauguration de la nouvelle Maison de Santé d’Anneyron par Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé.  
Cette réalisation est le fruit d’une mobilisation improbable pour répondre à un besoin impérieux. 

A l’origine de la réflexion, mon collègue Alain Genthon, Vice-président du conseil général de la Drôme devenu en 2008 maire d’Anneyron, concerte les professionnels de santé du territoire pour préparer l’avenir et éviter la désertification médicale. Le constat s’impose rapidement : il est difficile d’attirer de nouveaux médecins et professionnels en travaillant isolément. 
 
La communauté de communes Rhône Valloire s’engage alors avec Drôme Aménagement Habitat pour construire un pôle de santé qui réponde aux besoins du territoire intercommunal et des professionnels (médecins, infirmières, orthophonistes, diététiciennes, pharmacien, opticien, dentiste, orthoptiste, psychologue, protection maternelle et infantile…).
Des financements de la communauté de communes, de l’Etat et de la Région Rhône-Alpes sont mobilisés pour y parvenir, les locaux construits étant soit revendus soit loués aux utilisateurs.
D’aucuns appelleront ça le « mille-feuille », moi je parlerai plutôt de solidarité territoriale sans laquelle nous n’aurions pas pu réussir.

La Région a fait le choix d’apporter une aide à l’investissement sur des projets de maisons de santé pluriprofessionnelles dans les zones blanches ou devenant déficitaires en offre médicale. Ce dossier est un des premiers soutenus dans la Drôme. Elle a par ailleurs décidé d’étendre son aide aux centres de soins sur des zones plus urbaines et elles aussi en souffrance. 

La santé concerne chacun d’entre nous, au niveau national comme local. Elle doit être un droit pour tous et partout, que l’on habite en nord Drôme comme au centre de Lyon. Elle est au cœur de notre pacte social et républicain.
Cette réalisation a su mobiliser les professionnels de santé et les élus pour répondre aux besoins des jeunes familles comme des personnes âgées du territoire.
Les médecins généralistes sont devenus maîtres de stage auprès de la faculté de médecine de Lyon et accueilleront chaque année des internes.
Cette dynamique collective a été vivement appréciée et félicitée par Madame la Ministre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire