dimanche 3 mars 2013

Ecole, bibliothèque, assainissement... à l'ordre du jour du budget 2013

Le budget 2013 a été voté le 25 février à l’unanimité par le conseil municipal de Moras-en-Valloire.
Il s’articule autour de cinq objectifs :
 
Limiter les dépenses de fonctionnement : La recherche d’économies, notamment en matière énergétique, par un entretien régulier du patrimoine communal et des choix d’investissement permettant de réduire les factures, est toujours priorisée. 
 
Soutenir le tissu associatif : en maintenant les aides aux associations communales, notamment à l’occasion d’évènements forts comme la traditionnelle fête de la poire ou le salon du livre régional. 

Garder une bonne capacité d’autofinancement  : une « épargne » nécessaire pour investir, à laquelle s’ajoutent les recherches de partenariats financiers indispensables pour concrétiser nos projets. Moras est au dessus de la moyenne des communes de sa strate et veille chaque année à ce que la progression des dépenses n’excède pas celle des recettes pour éviter tout « effet de ciseaux ». 

Maîtriser l’endettement : la commune est capable de se désendetter entièrement en 3,8 ans si elle affectait la totalité de son épargne au remboursement de ses emprunts. Un bon ratio qui s’accompagne de sécurité avec des taux fixes. Pas de produit toxique chez nous… 

Enfin et c’est l’essentiel : investir pour améliorer le cadre de vie des Morassiens :
Après les importants travaux d’aménagement de la traversée et des espaces publics du village, le conseil municipal a retenu les prochains chantiers suivants :
  • acquisition de matériel pour l’école et la mairie
  • mise aux normes électriques et amélioration de l’acoustique de la salle des fêtes
  • travaux de voirie et réparation du pont endommagé du Buissonnet
  • installation de radars pédagogiques sur la commune
  • travaux de modernisation de l’éclairage public (quartier Les Bises)
  • Construction de nouveaux locaux scolaires et d’une bibliothèque
  • mise en séparatif des réseaux d’assainissement de la rue des terreaux

Avec un effort fiscal corrigé de 0.75, les Morassiens payent en moyenne 25% d’impôts de moins que les contribuables des communes de la même strate.
 
L’ensemble des comptes administratifs 2012 et des budgets primitifs 2013 sont consultables en mairie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire