mercredi 20 février 2013

Quatre réunions « bilan d’étape » dans la Drôme

Comme annoncé fin janvier, les conseillers régionaux socialistes ont tenu des réunions publiques « bilan d’étape » dans toute la Région Rhône-Alpes.
Dans la Drôme,  Michel GREGOIRE, Jean-Michel CREISSON, Michèle EYBALIN et moi-même avons organisé quatre réunions publiques du 4 au 19 février, en essayant de couvrir l’ensemble du département (Anneyron, Valence, Montélimar et St Maurice-sur-Eygues)

La dernière rencontre s’est tenue ce 19 février à Anneyron. Ce sont au total plus de 250 personnes qui sont venues à l’une d’elles pour mieux connaître les compétences et le fonctionnement du Conseil régional Rhône-Alpes, échanger avec mes collègues élus et moi-même sur nos réalisations.

Les questions furent nombreuses, diverses et souvent sur des sujets touchant aux compétences « choisies » de notre collectivité. Non pas que nos compétences « obligatoires » (lycées, formation, transports) n’intéressent pas nos concitoyens, mais ils sont particulièrement demandeurs de la solidarité régionale sur leurs territoires en matière d’aménagement, d’agriculture, de logement, de numérique, de sport ou de culture…
Une démonstration que la fameuse « clause de compétence générale » est bien nécessaire pour la Région Rhône-Alpes et qu’elle doit retrouver dans le futur acte de décentralisation une autonomie financière pour ne pas devoir sacrifier ses politiques volontaires faute de ressources.
Rappelons que la Région ne vote plus de taux d’imposition depuis la suppression de la taxe professionnelle (la taxe foncière ayant aussi été transférée aux départements). Ses recettes avec levier fiscal ne représentent aujourd’hui  plus que 11% de ses ressources.

Un grand merci à tous les Drômois et Rhônalpins venus à notre rencontre. 
Ce bel exercice de démocratie a été réalisé avec le souci de rendre compte du mandat qui nous a été confié.

A lire :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire