dimanche 25 novembre 2012

« Rhône médian », bientôt un 7ème Grand Projet Rhône-Alpes

Ce vendredi 23 novembre, j’accompagnais Jean-Jack QUEYRANNE Président de la Région Rhône-Alpes et plusieurs vice-présidents pour présenter le Grand Projet Rhône-Alpes (GPRA) « Rhône médian » avec les acteurs locaux *.

D’Ampuis à Saint-Vallier, de Bourg-Argental à Beaurepaire, ce projet d’aménagement et de développement durable du territoire s’étendra sur plus 20 km autour de Salaise-sur-Sanne, au carrefour de 5 départements (Ardèche, Drôme, Isère, Loire et Rhône).
152 communes et 265 000 habitants sont concernés.
Positionné de façon stratégique sur le couloir rhodanien et à proximité des aires urbaines, ce territoire dispose de réels atouts : un potentiel multimodal (fleuve - autoroute - rail), un potentiel économique et industriel (dont la ZIP de Salaise - Sablons et son projet d’aménagement) et un potentiel foncier (700 hectares à valoriser, dont 200 ha sur le Parc d'Activités Nord Drôme Ardèche).
 
Le projet « Rhône médian » a pour objectifs :
- de mettre en place un système d’écologie industrielle qui s’appuie sur le développement du transport de marchandises prioritairement par le fleuve et le rail,
- valoriser la zone industrielle et portuaire (ZIP) de Salaise - Sablons pour en faire une vitrine industrielle du 21ème siècle au bénéfice de l’ensemble du territoire,
- assurer le rayonnement régional, national et européen du territoire sur les questions de recherche, d’innovation et de développement économique,
- redynamiser le bassin d'emploi : le GPRA pourrait favoriser l'accueil d'environ 2000 emplois sur le secteur à l'horizon 2020.

La Région va mobiliser des moyens et des crédits dès 2013 pour accompagner et financer des études de cadrage et des démarches participatives préalables à la labellisation GPRA du projet « Rhône médian ». Jean-Jack QUEYRANNE a insisté sur « l’intérêt du projet Rhône médian pour la Région, qui propose un développement économique liant écologie industrielle et intermodalité. ». Il a également rappelé que « en accordant le label GPRA, la Région s’engage à aider les acteurs locaux à révéler le potentiel de ce territoire. »

Dans le cadre de sa politique d’aménagement, la Région signe avec chaque territoire de Rhône-Alpes un contrat de développement durable. Pour quelques territoires particulièrement structurants, elle propose une labellisation exceptionnelle « Grand Projet Rhône-Alpes » afin de favoriser l’émergence de projets spécifiques au rayonnement régional, voire national et européen.
Près de 80 M€ sont consacrés à cette politique dont 6 territoires bénéficient ou ont bénéficié : le pôle d’éco-toxicologie de Rovaltain et la Biovallée dans la Drôme, l’agglomération franco-valdogenevoise en Haute-Savoie, la Grotte Chauvet - Pont d’Arc en Ardèche, le Pôle international du design dans la Loire, l’éco-construction et l’aménagement durable en Nord-Isère.
« Rhône Médian » sera le 7ème GPRA à voir le jour.

* Sont invités à participer au comité de préfiguration du GPRA « Rhône médian » : 12 communautés de communes (Région de Condrieu, Pays Viennois, Pilat Rhodanien, Pays Roussillonnais, Rhône Valloire, Vivarhône, Territoire de Beaurepaire, La Galaure, Les Deux Rives de la région de Saint-Vallier, Val d’Ay, Bassin d’Annonay, Les Quatre collines), 3 syndicats mixtes (ZIP Salaise - Sablons, Les Rives du Rhône et Rhône Pluriel) et 5 conseils généraux (Ardèche, Drôme, Isère, Loire, Rhône).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire