dimanche 5 février 2012

Première Sainte Barbe pour le nouveau Centre d’Incendie et de Secours « La Valloire »

Vendredi 3 février, Pascal Pertusa, Président du Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Drôme, le Colonel Olivier Bolzinger, Directeur départemental, les élus locaux et les sapeurs pompiers de la Valloire étaient réunis pour la mise en activation opérationnelle du nouveau Centre d’Incendie et de Secours « La Valloire ».
Symboliquement, nous avons déclenché une première intervention qui a permis de mettre en service le nouveau bâtiment de 640 m² construit pour la sécurité civile des communes de Lapeyrouse-Mornay, Lens-Lestang, Manthes, Moras-en-Valloire et St Sorlin-en-Valloire.


Le lendemain, samedi 4 février, nous étions à nouveau réunis, bien plus nombreux cette fois, pour fêter la toute première Sainte Barbe dans ce nouveau centre. L’instant était fort et émouvant car c’était aussi la première Sainte Barbe des corps regroupés.
Ce moment annuel et traditionnel est toujours important car il permet de rendre hommage et d’exprimer notre reconnaissance envers tous nos sapeurs pompiers.

Le chef de centre, le Major Christian Crouzet, le Président de l’Amicale Franck Vallentin et les anciens chefs de centres communaux avaient conviés tous leurs effectifs, les sapeurs actifs et retraités, leurs familles et les jeunes sapeurs pompiers à cette cérémonie à la fois solennelle et conviviale.
Malgré la température glaciale, nous avons tout d’abord rendu hommage à nos pompiers disparus devant la stèle installée à l’extérieur du centre. Les maires et adjoints des communes de la Valloire ont ensuite félicité avec beaucoup de plaisir les nombreux récipiendaires qui se voyaient remettre diplômes, médailles et galons en récompense de leur travail et de leur dévouement.


Au nom de mes collègues maires, j’exprimais lors de ma prise de parole l’attachement des élus à leurs pompiers. Ils honorent le premier des services publics pour nous secourir. Être pompier n’est pas un engagement comme les autres, cela exige de ces serviteurs un supplément d’altruisme. Dans la Drôme, une intervention a lieu en moyenne toutes les 20 minutes. A l’heure où l’individualisme prend parfois le pas sur le collectif, ces femmes et ces hommes nous montrent que le courage, le dévouement sont encore des valeurs essentielles dans notre société.
Je rappelais aussi notre attachement au volontariat qu’il nous faut protéger. Nos centres de proximité sont précieux et ne peuvent exister sans ces volontaires dans nos territoires. Les communes et le conseil général mobilisent chaque année des moyens importants pour ce service public départemental.
Je saluais encore les familles présentes et soulignais leur soutien dans un engagement qui n’est pas sans conséquence sur la vie personnelle et qui implique de la compréhension. Je pensais à tous ceux qui ne sont plus parmi nous et qui ont contribué à faire l’histoire de nos corps. J’incitais l’amicale intercommunale à poursuivre son action conviviale car le lien avec la population est essentiel dans nos communes. Enfin, je félicitais les jeunes sapeurs pompiers présents depuis 10 ans en Valloire. Ils sont notre avenir et cette nouvelle génération écrira certainement d’autres pages dans l’évolution de nos centres de secours.
« Sauver ou périr », telle est la devise des pompiers de France. Ce jour en Valloire, nous étions nombreux pour les honorer et les soutenir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire