vendredi 20 janvier 2012

L’école encore mise à mal dans la Drôme

Le quotidien régional « Le Dauphiné Libéré » a révélé ce 18 janvier que les Inspections Académiques de la Drôme et de l’Ardèche envisageraient de supprimer encore 30 postes d’enseignants dans le premier degré lors de la prochaine rentrée scolaire.

Pour le département de la Drôme, l’Inspection justifie la suppression de 11 postes par une baisse attendue de… 10 élèves ! De qui se moque-t-on ? Cela pourrait presque prêter à sourire si les enjeux humains n’étaient pas si graves. 
 
Chaque année, ce gouvernement supprime des postes par dizaines de milliers dans notre pays, surcharge les classes de nos enfants. Il a déjà mis fin aux RASED et à l’aide aux enfants en difficulté, ne forment plus les nouveaux enseignants et cherche à décourager ceux qui se battent pour un service public de qualité. 
Entre le discours et la réalité, l’écart est criant.

Victor Hugo écrivait « les maîtres d’école sont des jardiniers en intelligence humaine ». Il est temps de labourer en profondeur les terres gouvernementales pour voir pousser un autre jardin éducatif en mai prochain…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire