mardi 19 avril 2011

Du bricolage fiscal… pour le pouvoir d’achat des plus riches

Publié le 19 avril 2011 sur le blog PS Rhône-Alpes

Depuis son élection, Nicolas Sarkozy a déjà gaspillé 40 milliards d’euros en cadeaux fiscaux pour les contribuables les plus aisés.
Après dix ans de gestion par la droite, la dette publique atteindra 1800 milliards en 2012, deux fois plus qu’en 2002. Pour masquer des dépenses fiscales inutiles et injustes, le gouvernement préfère augmenter les taxes et les impôts qui pèsent sur tous les Français : en 2011, la hausse représente 11 milliards pour le porte-monnaie des classes moyennes et modestes.