mardi 24 mars 2020

COVID-19 Infos actualisées Moras-en-Valloire / Règle d'or: "RESTEZ CHEZ VOUS"

🏫 Comme partout en France, l’école et le service périscolaire de Moras-en-Valloire sont fermés depuis ce 16 mars et jusqu'à nouvel ordre.
Une continuité pédagogique est assurée par les enseignantes.
➡️ Contact: ce.0260279m@ac-grenoble.fr
Les parents sans solution de garde peuvent être placés en arrêt de travail indemnisé selon conditions. Ils doivent s’adresser à leur employeur et compléter un document spécifique:
➡️ https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/19032020-attestation-de-garde.pdf
👪 Un service de garde d'enfants (en petits groupes) pour les personnels soignants et aides à domicile est mis en place par la communauté de communes.
➡️ Contact: 04 28 13 04 00 / info-covid19@portededromardeche.fr

👥 Les lieux recevant du public sont fermés (salle des fêtes, bibliothèque, club informatique, restaurants). Les commerces alimentaires restent ouverts.

🏡   17/03/2020 : Nouvelle règle d'or: "RESTEZ CHEZ VOUS".
Les déplacements non indispensables sont désormais interdits jusqu'au 15 avril (sauf travail, achats nécessaires, soins, aide personne vulnérable ou garde d'enfants, déplacements brefs pour activité physique, convocation administrative, mission d’intérêt général)
📄 Une attestation sur l'honneur est à remplir pour tout déplacement dérogatoire : à télécharger ici
(version à jour 24/03 - également disponible en mairie et à la boulangerie si vous n'avez pas d'imprimante).
🌳 Pour l'environnement : version A5 ici

🏭 Accompagnement des entreprises, commerces, artisans, auto-entrepreneurs sur les dernières dispositions: economie@portededromardeche.fr

✅ Votre mairie et agence postale fonctionnent pour les démarches non différables dans le respect des "mesures barrières" imposées. Privilégiez le téléphone et le courriel.

👵🏻👴🏻 Signalez-nous également toute situation de personne isolée en difficulté.
Bon courage à tous dans cette période et suivez les consignes indiquées.

http://moras-en-valloire.fr/wp-content/uploads/sites/882/2020/03/consignes-Covid-19.png

dimanche 15 mars 2020

Communiqué suite élections municipales

Malgré un contexte d’abstention compréhensible eu égard au virus Covid-19 et la possibilité du panachage, l’ensemble des candidates et des candidats de la liste « Moras, Avec vous ! Pour vous ! » ont été élus dès ce premier tour de scrutin.

Plus d’un Morassien sur deux s’est déplacé aux urnes pour donner à notre liste un score moyen de 90 % des votants. Je vous en remercie très sincèrement au nom de tous.
Il n’y aura donc pas de second tour à Moras-en-Valloire. 

Cette soirée n’est pourtant pas à l’esprit de fête.
Je salue amicalement les élus sortants, pour leur travail à mes côtés durant 6 ans bien sûr, mais aussi pour la parfaite tenue du bureau de vote dans les conditions du jour qui n’étaient pas simples.
Je pense surtout à toutes celles et ceux qui, dans leur famille et leur travail, sont déjà impactés par le Covid-19 et vont l’être plus lourdement encore dans les jours et semaines à venir.
Soyons collectivement respectueux des consignes afin que cette période de crise soit la plus courte possible.
Le site internet de la commune continuera d’être tenu à jour quotidiennement pour vous donner toutes les informations utiles. Votre mairie et vos élus sont à votre disposition. N’hésitez pas à nous signaler toute difficulté.
Merci à tous de votre compréhension et bon courage.
Pour la liste élue, Aurélien Ferlay

lundi 24 février 2020

Municipales 2020 : Moras, avec vous ! pour vous !

🇫🇷 🗳 Avec vous, pour vous, une équipe enthousiaste s’engage afin d’œuvrer encore pour une commune Moderne, Ouverte, Rurale, Attentive et Solidaire. En un mot pour MORAS !
De 22 à 67 ans, 9 élus expérimentés, 6 nouveaux candidats, une liste paritaire par choix (la loi ne l’impose pas dans une commune de -1000 habitants), des valeurs communes, une méthode de travail, de l’envie et des projets !
Dimanche 15 mars, nous aurons besoin de votre soutien. Vous pourrez compter sur notre engagement.

Aurélien FERLAY, 39 ans, Maire sortant, Conseiller régional 
Et par ordre alphabétique : 
Georges ANTHONIOZ, 67 ans, Adjoint sortant, Retraité du bâtiment 
Armelline AUDRIEU, 45 ans, Conseillère sortante, Conductrice de travaux 
Gilles BRUYAT, 65 ans, Conseiller sortant, Retraité de la métallurgie 
Danièle CONJARD, 62 ans, Conseillère sortante, Retraitée de la petite enfance 
Florence CUSENZA, 28 ans, Maroquinière 
Claude DESRIEUX, 64 ans, Adjoint sortant, Scieur 
Mickaël DURAND, 40 ans, Conseiller sortant, Ouvrier en fabrication de mobilier 
Gahitan FAUST, 22 ans, Mécanicien 
Hervé GONNON, 45 ans, Professeur des écoles 
Yamina MAHOUCHE, 48 ans, Graphiste 
Aline MONTILLA, 56 ans, Agent administratif 
Hélène OLLER COLOMBO, 48 ans, Adjointe sortante, Directrice d’école 
Patrice REBOULLET, 59 ans, Adjoint sortant, Facteur 
Marianne TARDY, 36 ans, Restauratrice


























samedi 4 janvier 2020

Cérémonie de présentation des voeux 2020

« Je ne crois ni en la fatalité ni en une histoire écrite d'avance.
Si l'on est ouvert à l'autre, si l'on aime la vie, elle finit toujours par vous répondre et par se refléter en vous ». (Andrée Chedid) 
Que la santé, le bonheur et le plaisir de partager jalonnent vos existences tout au long de 2020. Très belle année à toutes et à tous !  

En toute convivialité et avec les élus juniors engagés à Moras-en-Valloire, mon équipe municipale et moi-même avons eu le plaisir de vous adresser nos meilleurs vœux pour l'année qui s'ouvre. Merci encore à vous, aux élus voisins et à la Sénatrice Marie-Pierre Monier pour votre présence. 

Vous pouvez retrouver le texte de mon intervention en cliquant ici 
ainsi que le petit clip projeté ce matin:





mardi 19 novembre 2019

Episode neigeux et dégâts en nord Drôme

🌨🌳❄️🚧🤝 Une neige précoce, lourde et sur une végétation n’ayant pas encore perdu ses feuilles, voici les trois ingrédients du cocktail déclencheur de la crise que nous connaissons depuis ce 14 novembre. Un nombre conséquent d’arbres cassés, tombés sur nos axes de circulation et nos réseaux, rendant le dégagement et le déneigement plus complexe qu’à l’habitude. Et nous voilà sans électricité, chauffage, téléphone et parfois sans eau jusqu’à 96 heures sur une partie de Moras-en-Valloire.
A l’heure où j’écris ces lignes, des communes voisines subissent encore cette situation de plus en plus dure à supporter, même si je sais l’énergie colossale déployée sur le terrain par les agents ENEDIS pour y mettre fin.
Certes, « on a connu bien pire, on n’est pas en guerre, ce n’est pas le séisme du Teil » m’ont à juste titre rappelé quelques anciens du village. Cette petite crise a toutefois touché et enduré tous nos habitants.
Il sera temps et grandement nécessaire de parler sérieusement avec les services de l’Etat (et des opérateurs) de la communication aux maires (bien démunis pour informer leurs habitants), et surtout des moyens et des investissements consacrés à nos réseaux nationaux.
J’oublierai les engueulades reçues, revers de la proximité du maire plus que tout autre élu, et parfois le nombrilisme attentiste de certains me parlant de leurs droits et situation toute relative quand les plus en souffrances se faisaient le devoir de penser à plus en difficulté qu’eux…
Je retiendrai en revanche les visages et les sourires de ces personnes âgées ou jeunes parents, heureux d’une simple visite et relativisant leur inconfort du moment, des villageois remplissant des bouteilles à la fontaine de la Place de la Liberté et en offrant spontanément à des personnes moins mobiles (à ma grand-mère par exemple).
Je me souviendrai de tous ces agents, élus, riverains bénévoles, délaissant quelques heures leur propre maison avec dégâts pour s’occuper d’autres, coupant des branches cassées pour dégager une route, déneigeant ailleurs que devant chez eux, accompagnant les équipes d’ENEDIS pour les guider sur le terrain, signalant des zones dangereuses, prenant des nouvelles de voisins âgés ou avec enfants en bas âge, proposant leur hébergement, leur douche, accueillant ceux qui avaient besoin d’aide… Toute cette solidarité l’a largement emporté sur les quelques replis individualistes rencontrés.
Tout a été utile et bienvenu. Un immense remerciement se doit d’être renouvelé à toutes celles et ceux, si nombreux, qui ont fait preuve d’entraide, de compréhension, d’indulgence, de patience, qui ont donné petits et grands coups de main, faisant tout simplement de leur mieux dans cette situation de difficulté collective. Le travail de réparation et de nettoiement sera encore long, mais le plus urgent semble derrière nous.
Morassiens, MERCI… Voisins non encore sortis d’affaire, COURAGE…

samedi 19 octobre 2019

COMMUNIQUE: Dècès de Monsieur André DESRIEUX, maire honoraire de Moras-en-Valloire


C’est avec une profonde tristesse que j’apprends le décès d’André DESRIEUX, survenu dans sa 91e année.

André DESRIEUX est élu conseiller municipal pour la première fois en 1957. Il devient ensuite adjoint auprès d’Antoine Mézonnat jusqu’en 1983, date à laquelle il lui succède comme maire de la commune. Il effectue un dernier mandat de conseiller municipal de 1989 à 1995.
Sous sa municipalité, la commune de Moras-en-Valloire connait d’importants travaux parmi lesquels l’agrandissement de l’ancienne gendarmerie, l’inauguration de la salle des fêtes, l’aménagement du bureau de Poste, du secrétariat de mairie et de la cantine, la rénovation du groupe scolaire, la construction du lotissement La fontaine des Ramus ou l’assainissement du secteur du Val d’Or.

38 années d’engagement électif déjà hors-norme ne résument pas à elles seules les multiples vies d’André DESRIEUX.
Dans la futaille depuis plus d’un siècle, la famille Desrieux est tonnelier-boisselier de père en fils. André reprend l’entreprise familiale créée en 1875 par son grand-père. Malgré la charge de travail et les responsabilités de chef d’entreprise, il consacre une part importante de son énergie au service de la population.
Toujours prêt à rendre service, disponible envers chacun, il participe à la création du corps local de Sapeurs Pompiers en 1955. Membre actif et dévoué, il en devient le chef de corps, sous le grade d’Adjudant de 1972 à 1983. Un temps secrétaire de l’amicale, il répond toujours présent à toutes les manifestations organisées par celle-ci. Secouriste averti, André offre aussi ses compétences à la Croix-Rouge française de 1960 à 1970.
Devenu maire honoraire, André prend part aux rencontres organisées par l’association des anciens maires de la Drôme. Il devient également Président de l’association « Moras, son église », s’investissant et suivant avec la plus grande attention les travaux de restauration de l’édifice : construction du mur de soutènement du talus, reprise de la toiture, rénovation intérieure et réfection du clocher.
Il reçoit en 2005 la médaille d’honneur de l’Assemblée Nationale pour son parcours hors du commun.

Aujourd’hui, Moras-en-Valloire ne perd pas seulement une grande figure du village. Elle pleure la perte de son « Père Desrieux » : un homme de bien, affable et au dévouement sans limite.
Lorsque j’étais enfant, j’ai d’abord connu André comme le gentil Monsieur qui m’autorisait à mettre mon vélo à l’abri dans sa cour près de l’arrêt de car. J’ai rapidement découvert l’homme exceptionnel qu’il était.
Il ne cessera jamais de m’encourager dans mon propre engagement pour la commune.
A mes côtés en octobre 2011 avec les anciens maires de Moras, il participait à la coupure du ruban inaugural des aménagements de la traversée du village. Sa mémoire était sans faille et il m’arrivait encore régulièrement de faire appel à ses souvenirs sur quelques dossiers municipaux. Il était toujours de bon conseil, prenant du recul sur toutes les difficultés de la vie et se concentrant sur ce qui permet de la rendre meilleure. Il n’était pas homme à se plaindre. Il me surprenait encore il y a un mois où, parlant librement de sa santé et de celle de Thérèse, son épouse, il arborait toujours ce sourire et cette bienveillance envers les autres, revenant très vite à me demander de lui parler des prochains travaux du conseil municipal.

André était tout cela à la fois : un homme humble et discret, une force de travail considérable, un humaniste altruiste, un exemple pour la jeune génération, un serviteur de la commune emportant avec lui une part de son histoire.

Les élus municipaux, actuels et anciens, le personnel communal, les Morassiens lui seront toujours reconnaissants pour ses si nombreux engagements au service des autres et son investissement pour notre village.
A ses proches, au nom du conseil municipal et en mon nom personnel, j’adresse mes sincères et très attristées condoléances.

Aurélien FERLAY
Maire de Moras-en-Valloire
Conseiller régional