dimanche 1 mars 2015

Elections départementales 2015 : "La politique, ce n'est pas la guerre"

 




COMMUNIQUE 
de Jean-Louis Bonnet, Catherine Habrard, Aurélien Ferlay et Marylène Decost
Candidats de la Majorité départementale « La Drôme en Mouvement »

"La politique, ce n'est pas la guerre."

Depuis quelques jours, les candidats de l’UMP, Emmanuelle Anthoine et Aimé Chaléon, diffusent dans les boites aux lettres des habitants du canton de la Drôme des collines un tract accusant en particulier la Majorité départementale de « traitement préférentiel et inéquitable ». Si les campagnes électorales font parfois l’objet d’excès de langage, mettre en cause la probité des élus départementaux est tout à fait inacceptable.

Toutes les communes du canton sont traitées de façon équitable et bénéficient de la solidarité départementale, si précieuse dans les zones rurales. Les communes dont sont issus ces candidats (Hauterives et Saint-Donat) ont d'ailleurs largement bénéficié de l’aide du Département grâce aux politiques mises en place par la Majorité départementale, sans esprit partisan. Les exemples ne manquent pas : l’aménagement des entrées de ville, le soutien aux programmations culturelles du Palais idéal du facteur Cheval, l’espace muséographique ou encore l’EHPAD Gabriel Biancheri à Hauterives… la desserte en fibre optique, le complexe aquatique de Champos, les concerts Bach ou encore le centre médico-social à Saint-Donat…

On peut ne pas partager certaines convictions tout en faisant de la politique de façon apaisée et respectable, d’autant plus sur des dossiers locaux d’intérêt général. Chacun sait les relations empreintes d’estime réciproque qu’entretenaient Gabriel Bianchéri, l'ancien conseiller général du canton du Grand Serre, député-maire, et Didier Guillaume. Les deux hommes ont travaillé conjointement pour faire aboutir des projets importants pour la Drôme, tel le pôle de recherche en toxicologie et éco-toxicologie environnementale de Rovaltain. Nous souhaiterions que cet état d’esprit perdure.

Ces accusations, ainsi que les mensonges sur les taux d’impôts (qui n’ont pas augmenté depuis 4 ans et n’augmenteront pas pendant 6 ans si les habitants nous renouvellent leur confiance) ou sur la hausse des dépenses sociales, ne sont pas dignes du débat républicain. Le Département de la Drôme est l’un des mieux géré de France (Rapport de la Cour Régionale des Comptes positifs, Expertise d’un cabinet indépendant qui qualifie la gestion de la dette d’ « exceptionnelle », dépenses de personnel contenues). La Drôme est le 13ème département le moins endetté de France.

Par ailleurs, pour bien informer nos concitoyens, nous rappelons que les Départements ne maîtrisent qu’un seul taux d’impôt : la part départementale de la taxe foncière. Le taux Drômois est largement en-dessous de la moyenne nationale.
La solidarité avec les personnes âgées, les personnes handicapées, les enfants en danger, les gens en situation de précarité, nous l’assumons pleinement, car nous sommes pour la société du bien-vivre ensemble. Il faut cesser d’opposer solidarité territoriale et humaine et bonne gestion. La Drôme démontre depuis 11 ans qu’on peut être solidaire, en particulier des territoires ruraux, et bien gérer une collectivité.

La politique, ce n’est pas la guerre. C’est d’abord le respect des femmes et des hommes qui s’engagent pour le bien commun et l'intérêt général.

vendredi 27 février 2015

"Un fruit pour la récré": les enfants en redemandent !

Au croisement de 2 axes forts défendus par Porte de DrômArdèche, l’enfance et l’agriculture, l’opération « Un fruit pour la récré » vise à sensibiliser les enfants à l’importance des fruits et des légumes dans leur alimentation. Initié par le Ministère de l’agriculture en 2008, ce programme permet aussi de valoriser les filières courtes et le « consommer local » en mettant en avant les producteurs du territoire et leur savoir-faire. 
Vendredi 27 février, Pierre JOUVET, Président de Porte de DrômArdèche, Aurélien FERLAY, Conseiller Régional, et Nicole DURAND, Vice-Présidente en charge du Développement durable, de l’Agriculture et des Forêts, sont allés à la rencontre des enfants de l’école de Tersanne. En présence de Daniel ARNAUD, Maire de Tersanne, Arnaud VALLET, producteur de pommes et de poires à Moras-en-Valloire, est venu effectuer sa distribution de fruits pour la récréation de l’après-midi.
 

jeudi 26 février 2015

TROTEC : une nouvelle entreprise sur le territoire

Le développement économique et l’emploi sont au cœur des préoccupations des élus de Porte de DrômArdèche. Inscrite au sein du projet de territoire Porte de DrômArdèche 2020, l’ambition d’accueillir de nouvelles entreprises, et ainsi de favoriser la création d’emplois, se concrétise aujourd’hui par l’installation de la société TROTEC à Albon avec une usine de recyclage alimentaire de pointe. 

Jeudi en début d’après-midi, Pierre JOUVET, Président de Porte de DrômArdèche, et Aurélien FERLAY, Conseiller Régional, accueillaient Sigrid PAUWELYN, dirigeante de l’entreprise TROTEC, aux côtés de Gérard CHAUMONTET, Vice-Président du Conseil Général de la Drôme en charge de l’Economie, de l’emploi et de la formation et d’Alain GENTHON, Vice-Président du Conseil général et représentant du canton de Saint Vallier pour présenter ce projet sur le site de la future implantation sur la Zone PANDA, à Albon.
 

samedi 21 février 2015

La poire de la Valloire en ouverture du Salon de l’Agriculture

La poire de la Valloire était à l’honneur ce samedi 21 février au Salon International de l’Agriculture de Paris. Une délégation composée d’Aurélien FERLAY, Maire de Moras-en-Valloire et conseiller régional, Jean-Jacques GALLIFFET, Président de l’association du Site Remarquable du Goût et maître restaurateur, ainsi que Raphaël OGIER, arboriculteur et distillateur, avait spécialement fait le déplacement pour animer le stand du département de la Drôme en ce jour d’ouverture du Salon.
 
Le trio n’a pas manqué de faire découvrir aux visiteurs venus en nombre les qualités gustatives du produit emblématique de la Valloire ainsi que son patrimoine architectural et paysager qui ont valu au territoire le label de Site Remarquable du Goût obtenu en 2011.
 
Fruits coupés, jus de fruits, recettes salées et sucrées à base de poire ont fait le régal de tous celles et ceux venus sur le stand.
Parmi eux, il était à noter la visite du Président de la République et du Ministre de l’Agriculture qui ont naturellement goûté quelques recettes et pu apprécier le savoir-faire de la Valloire et la saveur de ses produits. 
 
Une belle journée d’échanges et de partage autour d’une passion et d’un terroir en plein essor et surtout une occasion exceptionnelle de valoriser la qualité des produits drômois et le travail des agriculteurs

vendredi 20 février 2015

Réunions d'informations "La Drôme des collines en mouvement"

A un mois des prochaines élections départementales, nous allons à votre rencontre dans chaque commune du canton, et organisons plus particulièrement 5 grandes réunions d'informations réparties dans la Drôme des collines.
Venez échanger sur nos propositions et mieux nous connaître !


Suivez nous aussi sur :

www.ladromeenmouvement.fr/dromedescollines
 
www.facebook.com/dromedescollinesenmouvement

lundi 9 février 2015

Elections départementales 2015 : "La Drôme des collines en mouvement"


Les 22 et 29 mars prochains, vous choisirez vos représentants au Conseil Départemental pour notre nouveau canton Drôme des collines.
Celui-ci regroupe désormais les anciens cantons du Grand-Serre, de Saint-Donat ainsi que treize communes issues des anciens cantons de Romans et Saint-Vallier.

Nous vous proposons une équipe dynamique et enthousiaste, qui connait bien notre territoire et représentera harmonieusement sa nouvelle géographie.
Notre ambition collective est simple : améliorer le quotidien des habitants de la Drôme des collines, les protéger, accompagner les projets de nos communes, faire rayonner notre territoire aux multiples atouts, sans esprit partisan.

Sous l’impulsion de Didier Guillaume, Président du conseil général et avec Jean-Louis Bonnet, conseiller général de Saint-Donat, la Drôme s’est mise en mouvement. Elle est devenue plus solidaire et attractive, elle a œuvré pour l’avenir des Drômois tout en préservant des finances saines.

Il n’est pas une seule commune de notre canton où la majorité départementale n’a pas soutenu et financé un projet utile à ses habitants.
Sans augmentation des impôts depuis quatre ans, la Drôme est le département qui a le plus investi tout en ayant la plus faible dette de sa strate.

Parce que nous aimons la Drôme des collines, que nous sommes fiers du talent de ses agriculteurs, ses artisans et ses entreprises, fiers du dynamisme de ses associations sportives et culturelles, fiers de ses paysages, son patrimoine et son architecture, nous voulons poursuivre et amplifier ce travail.

Nous serons des élus de proximité, exemplaires et à l’écoute de vos attentes.
Nous comptons sur vous comme vous pouvez compter sur notre engagement total et notre détermination pour faire entendre votre voix, la voix de la Drôme des collines."

Catherine Habrard et Jean-Louis Bonnet, candidats titulaires
Marylène Decost et Aurélien Ferlay, candidats remplaçants

 























Nous irons à votre rencontre partout sur le canton d'ici au 22 mars, et plus particulièrement lors de 5 grandes réunions d'informations.
Venez échanger sur nos propositions et mieux nous connaître !



Suivez nous aussi sur :

www.ladromeenmouvement.fr/dromedescollines
 
www.facebook.com/dromedescollinesenmouvement